La fête des pères ? C’est très bientôt !

Ce sera très précisément le dimanche 18 juin.
Avant de vous lancer dans la quête éperdue du cadeau qui va bien, commencez par vous demander :

VOTRE PATERNEL, C’EST QUEL GENRE ?

Plutôt Père Noël qui vous couvre de cadeaux tout au long de l’année ?
Plutôt Père Fouettard qui vous réprimande (encore aujourd’hui) à la moindre occasion ?
Plutôt Petit père des peuples qui vous indique la voie vers des jours meilleurs ?
Plutôt Père Lachaise qui prête une oreille bienveillante à vos petits malheurs ?
Ou plutôt Père Goriot qui vous aime tant qu’il sacrifierait tout pour vous ?

Quelle que soit la réponse, une autre question cruciale se pose à vous :

COMMENT LUI DIRE « JE T’AIME » ?

Pas facile parfois de trouver les mots pour lui dire « Papa, je t’aime ».
Certes, on peut se contenter du classique « Bonne fête, papa ». Mais, bon…
Plus doués que les autres, certains ont trouvé de jolies formules.
« Mon père, ce héros au sourire si doux… »
C’est sûr, ça claque mais faut dire que le père (Victor) Hugo avait un sacré talent.

Pas de panique, vous allez, vous aussi, trouver les mots qu’il faut !

DES MOTS + DES PHOTOS

La bonne idée cadeau c’est, bien sûr, de créer un album-photo trop beau pour votre papounet.
À vous de choisir le livre-photo FlexiLivre qui vous plaira le plus .
Et pour agrémenter vos photos, voici quelques idées de textes.
DES PHOTOS + DES MOTS, vous voilà sur le point de devenir l’auteur d’un livre-photo à la gloire de votre père !

JE ME SOUVIENS…

À la façon de Georges Pérec, n’hésitez pas à esquisser quelques souvenirs d’enfance qui accompagneront les photos de votre album.
À coup sûr, vous ferez fondre votre papa.

Papa, je me souviens de ta main rassurante lors de mes premiers pas.
Papa, je me souviens de tes blagues qui me faisaient hurler de rire.
Papa, je me souviens de nos trajets en camionnette, juste bien, ensemble.
Papa, je me souviens de ta grosse voix quand tu me grondais.
Papa, je me souviens de la musique rock que tu écoutais le dimanche.
Papa, je me souviens de l’odeur de ton café le matin dans la cuisine.

À vous de jouer à présent !
Mettez vos propres souvenirs en mots et en photos pour les partager avec votre papa chéri.

 

Y’a pas photo! FlexiLivre, c’est une équipe de pro

FLEXILIVRE, DEUX GARS, UNE FILLE.

C’est au sein d’un espace de coworking que Mathieu, Kamel et Khadija ont choisi de travailler au quotidien.
Chacun occupe une place de choix sur la longue table conviviale qui leur sert de bureau.
À droite, près de la fenêtre, Mathieu, ses dossiers papiers, sa bouteille d’eau et son ordi.
Au centre, Khadija, ses boites à stylos, à thé, à café, à biscuits, sa bouteille d’eau et son ordi. À gauche, Kamel, ses deux écrans, sa bouteille d’eau et puis c’est tout.

Bureaux FlexiLivre
Bureaux FlexiLivre

Tous les matins, vers 11h, c’est réunion autour de la machine à café. Un moment de travail informel, fait d’échanges sur les retours clients, la mise à jour du logiciel, les dernières ventes enregistrées…
Les idées fusent, les rires aussi.

FLEXILIVRE, UNE ÉQUIPE DE CHOC

KAMEL, c’est le roi du code et du double écran.
Du matin au soir, il programme, développe.
Une vraie machine de guerre, méthodique et efficace.
Pour lui, c’est café noir, avec sucre. Il est l’inventeur des « KAMELades »,
De drôles de blagues, pas toujours drôles…
Au plus fort de la concentration, casque sur les oreilles, il fredonne.
Aux beaux jours, c’est pieds nus, les orteils à l’air, qu’il pianote inlassablement.
Une façon d’enrayer la surchauffe de ses méninges en fusion.

MATHIEU, c’est l’as du marketing,
Le grand manitou de la com’, un comble pour cet ancien timide.
Son job ? Augmenter le nombre de visites sur le site de FlexiLivre.
Du matin au soir, statistiques et données sont ses meilleures amies.
Pour lui, c’est café noir, avec ou sans sucre, selon l’humeur.
« Le monde n’appartient pas qu’à ceux qui se lèvent tôt ». Alors il se lève tard et bosse jusque tard dans la nuit.
Certains écoutent de la musique en travaillant, lui écoute… du sport. Aucun grand événement sportif ne lui échappe. Et pour rester efficace et performant, chaque jour, il s’accorde une pause-goûter.

KHADIJA, c’est la diva des relations clients.
C’est elle qui cause par téléphone quand vous composez le 09 70 44 44 31.
« FlexiLivre, bonjour ! »
Un rayon de soleil, une dose de bonne humeur. Elle résout toutes les situations, même les plus complexes. Rien ne lui résiste.
La pro de l’album-photo, c’est elle. Elle sait tout de l’outil FlexiLivre,
De ses plus chouettes astuces à ses petits travers.
Pour elle, c’est café noir, ½ sucre et un biscuit.
Sa grande œuvre ?
Une rubrique d’aide client aux petits oignons.
Le secret de sa bonne humeur ?
Un bol d’air tous les jours sur la terrasse du bureau pour faire le plein d’énergie et de lumière.

Note des trois concernés : nous tenons à préciser que nous apprécions à sa juste valeur cet article ! Chers lecteurs rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un article d’auto-satisfaction, mais d’un (bel) article de notre Rédactrice en Cheffe, totalement autonome et libre de ses propos, j’ai nommé Christine (Proverbis) que nous remercions au passage ! 🙂
KhadijaKamelMathieu

Chez FlexiLivre, la plus belle c’est maman !

ODE AUX ENFANTS (EN GALÈRE DE CADEAU)

Très prochainement,
Viendra le moment
D’ fêter les mamans.

Alors, comm’ des grands,
Un cadeau craquant
On prépare maintenant.

Pour sa mamounette
Qui est la plus chouette,
On se creuse la tête.

Un album-photo,
Belle idée cadeau,
C’est ce qu’il te faut !

Flexilivre est là,
Une appli sympa
Qui tu le verras
La reine des mamans
Vraiment comblera.

DU NOUVEAU POUR FÊTER LES MAMANS

Pour lui dire je t’aime, créez un album-photo original.
Avec Flexilivre, rien de plus facile!
Laissez-vous séduire par nos nouveaux design graphiques et acidulés.
Complicité, douceur, tendresse, tout pour faire plaisir aux mamans.
Et n’oubliez pas, il n’est jamais trop tard pour gâter môman.
En 48h, votre album-photo sera chez vous !

LA MINUTE CULTURELLE DE FLEXILIVRE

Saviez-vous que la tradition de la fête des mères remonte à l’Antiquité ?
Les Grecs et les romains célébraient les déesses Rhéa et Cybèle, mères de toutes les divinités.
En France, c’est Napoléon qui dès 1806 lance l’idée de cette fête.
Mais c’est le maréchal Pétain qui, en 1941, en fait une célébration familiale.
En Europe et aux Etats-Unis, les mamans sont à l’honneur au mois de mars ou de mai.

Au mois de Mai, fais ce qu’il te plait !

Alors, on ne se gêne pas et on se lance à l’assaut du joli mois de mai.

D’autant plus que ses nombreux ponts seront l’occasion de faire des breaks en famille ou entre amis.
On en profite pour faire le plein de bons moments que l’on fixe sur la pellicule.
Chez soi, en vadrouille, à la campagne, la mer ou la montagne et même en ville.
On dégaine son appareil photo et on shoote à tout va.

ET LA LUMIÈRE FUT

Au printemps, la lumière naturelle se fait plus belle. Moins de nuages, plus d’ensoleillement, de beaux couchers de soleil. Du coup, vos photos gagneront en limpidité et clarté.

Pour bien mettre en valeur cette lumière naturelle, on n’oublie pas quelques basiques de la photo.

QUELQUES ASTUCES PRO

Pour photographier les paysages, on essaie d’insérer un premier plan pour donner plus de profondeur à son cliché. Bien sûr, on évite de se positionner à contre-jour.

Dans les jardins, on fixe sur la pellicule l’explosion printanière de couleurs et de parfums. Alors, ne restez pas indifférents aux charmes de la jolie tulipe qui vous fait de l’œil. Le nez dans l’herbe, tirez-lui le portrait mais en contre-plongée comme les photographes pro.

enfants-herbe

Vos enfants s’ébattent enfin avec bonheur, en plein air. Pour des clichés plein de vie, on les prend sur le vif et pas en rang d’oignons sur la pelouse. On capture leurs attitudes naturelles : leur mine concentrée lorsqu’ils s’appliquent à faire quelque chose, leur regard perdu dans le vague lorsqu’ils rêvassent, leurs visages lumineux lorsqu’ils attrapent un fou rire.

Pour capter les plus belles nuances de la lumière naturelle du printemps, on dégaine son appareil photo plutôt le matin, en milieu d’après-midi ou en soirée.

Avec toutes ces belles photos, il ne vous restera plus qu’à créer un album-photo FlexiLivre. Des tas de thèmes, de mises en page, de graphismes et polices sont disponibles pour sublimer en quelques clics vos photos. Alors, en mai, faites comme il vous plaît avec FlexiLivre !

LA MINUTE CULTURELLE DE FLEXILIVRE

Le 1er mai, la tradition veut qu’on offre quelques brins de muguet.

Le muguet de mai, Convallaria Majalis pour les intimes, répond à plusieurs doux noms : clochette des bois, grelot, grillet, lys des vallées, amourette, gazon de Parnasse, larmes de Sainte Marie.

Quel que soit le nom dont on l’affuble, le muguet est une fleur porte-bonheur. Saviez-vous que plus de 80% du muguet est produit dans la région nantaise ? Ce qui donne environ 60 millions de brins, soit presque un par habitant français !

Vous avez dit FlexiLivre ?

FLEXI QUOI ? FLEXI QUI ?

FlexiLivre, c’est une application simple et intuitive pour créer les albums-photos de vos rêves.
Un prix raisonnable, une livraison sous 48 heures, une impression Made in France, dans la belle région des Hauts de France.

Faut dire que Kamel et Mathieu, les deux fondateurs de FlexiLivre, ont vraiment pensé à tout.

DE GLOBE-TROTTEURS À ENTREPRENEURS

C’est à leur retour en France, en 2012, que ces deux grands voyageurs (5 ans autour du monde à eux deux) ont eu l’idée de créer FlexiLivre.

Leur idée de départ : imprimer les contenus de leurs blogs de voyage pour en faire un livre de souvenirs. Mais, grosse déception, il n’existe apparemment aucune solution technique pour y parvenir.

Déterminés, les deux potes ne lâchent rien et se lancent dans la conception d’un logiciel pour extraire textes et photos de leurs blogs.
Pour être plus précis, c’est Kamel, le développeur, qui s’y colle, avec succès. Mais très vite, le marché de l’impression de blogs s’avère être une impasse à leur sens. Mais pas question de renoncer !

Qui dit impression d’images et de textes, dit albums-photos ! Et voilà Kamel qui conçoit une application pour créer des livres-photos.
Il s’enferme pendant un an dans son deux-pièces pour développer l’outil et Mathieu s’occupe de la partie commerciale et marketing, le soir après son autre journée de travail. Ces deux-là sont des dingos du « fait-maison », ils font tout en interne.

FLEXILIVRE EST NÉ

Et un soir de décembre, tard dans la nuit, un message d’alerte leur annonce la première vente d’album-photo de leur plateforme, un album-photo poids lourd, si l’on peut dire, puisqu’il ne contient que des photos de gros camions.
Depuis, les commandes affluent et FlexiLivre est devenu le réflexe album-photo d’une large communauté d’utilisateurs.

FLEXILIVRE, C’EST VOUS

FlexiLivre, c’est vous parce que ce sont vos remarques, critiques et retours d’expérience qui font évoluer cet outil simple et intuitif.
FlexiLivre c’est vous parce que vos besoins sont véritablement pris en compte et satisfaits par une équipe à l’écoute, réactive et pleine de bonne humeur ! À l’image de Khadija, responsable de la relation clients.

Et c’est bien normal puisque vous lui confiez ce que vous avez de plus précieux : vos moments de bonheurs, petits et grands comme l’arrivée d’un enfant, votre mariage ou vos plus beaux souvenirs de voyage.

FlexiLivre, c’est une belle aventure humaine, celle de deux potes mais aussi celle de toute une communauté d’utilisateurs.

Le Mois de la Photo à Paris

« En avril, ne te découvre pas d’un fil » mais surtout va faire un tour au Mois de la Photo à Paris. Pour la première fois, l’art de Niepce est célébré au printemps alors aucune excuse (météorologique) pour ne pas en profiter ! Pendant tout le mois d’avril, on se fait plaisir, on ouvre grands ses mirettes et on découvre les nombreuses expos photos de la capitale.

DES EXPOS PHOTOS À GOGO

La nouveauté cette année, c’est que l’ensemble du Grand Paris se met à la photo, de Clichy-sous-Bois à Mantes-la-Jolie en passant par Versailles ou Châtenay-Malabry. Les plus beaux clichés s’exposent d’un côté et de l’autre du périphérique.
Pendant les week-ends, on fait donc le plein d’expo, conférences, signatures et autres moments forts, répartis sur diverses communes.

Trois week-ends intenses sont au programme :

  • Le week-end intense Nord/Est, les 8 et 9 avril
  • Le week-end intense Sud/Ouest, les 22 et 23 avril
  • Le week-end intense Diagonale, les 29 et 30 avril.

On grimpe dans le bus gratuit mis à disposition le samedi et le dimanche, de midi à 19h00, et on se laisse porter.

ON PREND LA POSE EN FAMILLE

Cette année, une initiative retient tout particulièrement l’attention : le projet des Grands Parisiens. Il propose aux familles du Grand Paris de se faire tirer le portrait. C’est gratuit et ça se passe aux Magasins Généraux de Pantin, dans trois studios photos éphémères. Le shooting dure une bonne vingtaine de minutes. Vous repartirez avec un cliché pro. Un deuxième tirage de votre portrait de famille rejoindra une exposition éphémère et évolutive. Alors n’hésitez pas et allez prendre la pose en famille. Les stars, c’est vous !
À cette occasion, pourquoi ne pas démarrer un nouvel album photo familial que vous compléterez avec vos clichés « faits maison »  ?
Rien de plus facile avec FlexiLivre : choisissez, selon vos envies, parmi les divers thèmes de nos albums photos famille et, en quelques clics, créez votre album !

LA MINUTE CULTURELLE DE FLEXILIVRE

Le Mois de la Photo à Paris est né en 1980 : 52 expositions et 80 000 visiteurs.

Des grands noms participent depuis le début à cet évènement d’envergure. Parmi les stars de la photo, citons : Henri-Cartier Bresson, Bill Brandt, Sebastian Salgado, Dieter Appelt, entre autres.
Saviez-vous que cette initiative a été reprise dans de nombreuses grandes villes du monde : Houston, Montréal, Moscou, Rome, Rio, Vienne, Berlin et beaucoup d’autres ?
Pour en savoir plus sur le Mois de la Photo du Grand Paris 2017, c’est par là !

Pâques en quelques photos

Cela ne vous aura pas échappé, Pâques approche à grands pas. Il n’y a qu’à voir tous les œufs, poissons, cloches et autres lapins en chocolat qui se pavanent dans les vitrines. On est certain que vous les dévorez du regard mais soyez forts et résistez encore quelques jours.

En attendant, pour ne pas vous retrouver comme une cloche le jour J, lancez-vous dans de joyeux préparatifs entre amis ou en famille.

N’hésitez pas à improviser quelques séances photos parce que Pâques vous rend vraiment très beau.

Paques vous rend vraiment très beau... ou pas

DES ŒUFS DE PÂQUES MAISON

Tous des artistes

C’est le moment ou jamais de laisser parler l’artiste qui est en vous. Alors jetez-vous à l’eau, laissez jaillir votre créativité ! Mais si l’inspiration n’est pas au rendez-vous, vous trouverez des tas d’idées déco sur Internet et dans différentes revues et magazines de loisirs créatifs. Toutefois, ne soyez pas égoïstes, faites aussi participer vos enfants ou petits-enfants. N’oubliez pas de photographier vos œuvres d’art pour un album photo de Pâques digne d’un catalogue d’artiste.

À vos marques, prêts, pâtissez

Allez les gourmands, on s’y met ! Lancez-vous dans la préparation de délicieux œufs de Pâques en chocolat. Picorez quelques idées de recette sur Internet ou dans des livres de cuisine. Enfilez votre tablier et pâtissez ! Prenez la pose pour quelques photos inoubliables, les doigts maculés de chocolat, en flagrant délit de gourmandise. Ensuite en quelques clics, vous les ajouterez à votre album photo de Pâques.

CHASSE À L’ŒUF ET AUTRES JEUX DE PÂQUES

Le jour J, organisez une chasse à l’œuf mémorable ou participez à l’une des nombreuses initiatives destinées aux enfants comme aux adultes, partout en France.
N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser les sourires de vos enfants lorsqu’ils découvrent un œuf ! Ils viendront illuminer votre album photo de Pâques.

Les plus sportifs se lanceront dansune course aux œufs, digne de celles organisées aux États-Unis et notamment à la Maison Blanche.
Ce jeu très ancien consiste à faire rouler des œufs jusqu’en bas d’une colline. La tradition se perpétue chaque année depuis 1878 à la Maison Blanche.
Là encore, n’hésitez pas à immortaliser cette course folle pour ajouter un peu de peps à votre album photo de Pâques.

LA MINUTE CULTURELLE de FLEXILIVRE

Saviez-vous qu’avant d’être une fête religieuse, Pâques était une célébration traditionnelle du printemps et du renouveau ?
C’est pour ça que l’œuf en est le symbole.

En France et en Belgique, ce sont les cloches qui amènent les œufs jusque dans votre jardin/balcon/salon (rayez la mention inutile).
Aux États-Unis, en Alsace, Allemagne, Suisse, Autriche, c’est un lièvre qui se charge de transporter les œufs jusque chez vous.

Les œufs en chocolat n’apparaissent qu’au XIXe siècle, jusque-là on se contentait de décorer des œufs durs pour les offrir à ses proches.

Voilà ! la minute culturelle est terminée. À vous maintenant d’épater vos amis et vos proches !

Juste un dernier mot : n’oubliez pas qu’en quelques clics, FlexiLivre vous permet de créer votre album photo de Pâques. Alors à vous de jouer !