Faire de belles photos de soirée

La soirée du Nouvel An approche. Et bien sûr, vous projetez de la fêter entre amis ou même en famille.

Pour immortaliser cette soirée festive, voici quelques astuces.

party

Début de soirée en douceur

Un conseil essentiel : ne vous jetez pas sur les invités dès leur arrivée. Laissez-leur le temps de se poser, de prendre un verre, de se mettre dans l’ambiance. Patientez ainsi une bonne heure avant de commencer à shooter. Débutez d’ailleurs par une ou des photos de groupe, moins intimidantes. Placez alors tout votre petit monde dans un endroit bien éclairé afin de pouvoir prendre le recul nécessaire pour votre cadrage.

groupe

Photos de soirée : avec ou sans flash ?

Attention, le flash peut devenir votre pire ennemi dans le contexte de la photographie de soirée. Car le flash risque de blanchir totalement vos photos. Il vous empêchera aussi de capter la lumière particulière qui baigne la soirée. Sans parler de l’effet « yeux rouges » sur vos sujets bien qu’il soit assez facile de l’éliminer en post-production.

Si vous utilisez un flash, préférez un flash externe. Cela vous permettra de mieux diriger sa lumière et de choisir sa puissance. Quoiqu’il en soit, ne la dirigez jamais vers le visage de vos sujets. Faites-la plutôt rebondir sur le plafond ou un mur proche. Vous obtiendrez ainsi un rendu plus doux avec une luminosité mieux répartie.

Utilisez un temps de pose plus long

Qui dit photo sans flash, dit temps de pose plus long. Alors pour éviter de bouger, prenez appui contre un mur ou caler bien votre appareil sur un support stable. Bien sûr, l’idéal serait de se munir d’un trépied. Il en existe des petits, pratiques, légers et très peu chers. Alors n’hésitez pas à vous équiper.

contre-jour

Mais vous pouvez aussi décider d’utiliser l’effet bougé/flou pour retranscrire l’ambiance festive de la soirée. Dans ce cas, combinez long temps de pose et sujets en mouvement. Sachez que les effets ainsi obtenus sont quasi imprévisibles. Alors faites des tas d’essais de flous artistiques pour obtenir une photo de soirée originale et réussie.

effet flou

Pour bien capturer le mouvement

Mais pour ceux qui souhaitent capturer parfaitement les mouvements des danseurs de la soirée, voici quelques conseils.

Commencez par augmenter la sensibilité de votre appareil (ISO). Ensuite pour éviter l’effet de flou lié au mouvement, choisissez une vitesse d’obturation rapide : un réglage de 1/25e à 1/20e se révèle en général parfait.

Et dernier petit conseil : amusez-vous, vous aussi, et profitez de la soirée !

 

 

 

 

 

Bien choisir les photos pour son calendrier-photo

calendrier-photo

Un calendrier-photo, quoi de mieux pour célébrer la nouvelle année  ? Ce sera l’occasion de faire un cadeau à vos proches ou à vous-mêmes.

Mais pour un résultat optimal, veillez à bien choisir les photos pour votre calendrier-photo.

Un calendrier-photo pour qui ?

Avant de choisir vos photos, décidez tout d’abord à qui va s’adresser ce calendrier. À qui le destinez-vous ? Un ami, vos parents ou vous-mêmes.

calendrier-photo

Car selon le destinataire, les photos choisies ne seront pas les mêmes. Il vous faudra donc personnaliser votre calendrier-photo en fonction de cette personne.

calendrier-photo

Des tas de photos de leurs petits-enfants pour les grands-parents ; des photos de fêtes mémorables pour votre super pote, des photos qui retracent les petits et grands évènements de votre famille si ce calendrier-photo vous est destiné. Bref, vous adapterez les photos choisies au destinataire.

Des portraits mais pas que…

Le calendrier, c’est bien sûr l’occasion de mettre en valeur les plus belles photos-portraits de vos proches. Pour illustrer le mois de leur anniversaire, choisissez la photo des membres de votre famille à l’honneur.

calendrier-photo

Pour animer chacun des 12 mois de l’année, pensez à alterner portraits individuels, de famille et des enfants. N’oubliez pas de glisser quelques portraits décalés de vos animaux domestiques.

calendrier-photo

Pour un résultat encore plus pro, vous pouvez aussi choisir une thématique pour l’ensemble de vos photos : tous en tenue de couleur rouge ou en tenue de sport. Bref à vous de faire preuve de créativité !

calendrier-photo

Transformez alors une pièce de votre home sweet home en studio photo. Vous pourrez demander à un ami de venir shooter toute la famille dans le décor et la thématique que vous aurez définis.

Des photos de vacances pour s’évader

La création d’un calendrier, c’est aussi l’occasion de recycler vos photos de vacances. Au plus fort de l’hiver et de la grisaille, ce sera un véritable plaisir de se replonger dans les paysages et les ambiances de vacances.

calendrier-photo

Alors mixez vos photos de voyage : quelques monuments, de superbes paysages, quelques scènes de rue… N’hésitez pas à utiliser aussi les photos prises pendant les quelques petits week-ends prolongés que vous vous êtes accordés.

Des photos de saison

Lorsque vous choisirez vos photos, pensez à les harmoniser avec le mois qu’elles illustrent.

calendrier-photo

Jouez sur les saisons dans le choix de vos photos. Pour les mois d’hiver, choisissez plutôt des photos prises sous la neige et pour les mois d’été, des photos de bord de mer. Bref, accordez vos clichés au mois qu’elles viennent illustrer.

calendrier-photo

 

 

 

Comment photographier les fêtes de Noël ?

Les fêtes de Noël se profilent avec leur lot d’illuminations et de décorations scintillantes. L’occasion rêvée de faire de belles photos de Noël.

Pour les réussir, prenez soin de bien suivre ces quelques conseils.

Photographier les lumières des fêtes de Noël

Voici quelques règles simples pour photographier les illuminations qui décorent les rues, les places, les maisons ou vitrines de magasin.

Tout d’abord on éteint le flash de son appareil-photo. En effet le flash vous empêchera de capter les halos de lumière créés par les illuminations.

Pour éviter les mauvaises surprises, passez votre appareil en mode manuel et opérez quelques réglages. Tout d’abord, augmentez l’ouverture de votre objectif et diminuez la vitesse d’obturation. Choisissez de plus un ISO élevé. Enfin sélectionnez la balance des blancs tungstène pour éviter l’horrible effet orangé.

Et bien sûr, n’hésitez pas à recourir au trépied pour obtenir des photos parfaitement nettes.

Tirer le portrait de vos proches

Les fêtes de Noël sont souvent l’occasion de réunions de famille ou entre amis. Profitez-en donc pour faire des portraits des êtres qui vous sont chers.

fêtes de Noël

D’autant plus que les illuminations de Noël vous permettront de sortir du portrait classique. En effet vous pourrez profiter  des lumières de Noël pour créer de superbes flous artistiques en arrière-plan de votre sujet. Il vous faudra alors préférer un cadrage suffisamment large pour intégrer un peu de décor à votre portrait. N’oubliez pas non plus de bien composer votre photo. Appliquez la sacro-sainte règle des 2/3 pour donner une dynamique intéressante à votre cliché. Interdiction de placer votre sujet au centre de la photo !

Alternez portraits individuels (plus resserrés) et portraits de groupe (forcément plus larges). Pour des photos un brin humoristiques, proposez quelques accessoires : bonnet et barbe de Père Noël, les bois des rennes…

Un récit de Noël en photos

Bien sûr, pendant ls fêtes de Noël, vous ne vous limiterez pas aux portraits. Pensez aussi à photographier les menus détails de cette fête.

Outre le sapin et ses décorations, Noël vous offre des tas d’occasion de belles photos. Les décorations florales disposées sur la table apprêtée pour les convives ; les cadeaux joliment emballés au pied du sapin, les plats superbement dressés pour l’occasion, un chaleureux feu de cheminée. Saisissez donc les détails de votre soirée pour que vos photos en retrace fidèlement l’esprit. Car Noël c’est aussi une ambiance, une atmosphère particulières.

 

 

 

 

 

 

Pour de belles photos d’intérieur

Des photos d’intérieur ? Pour qui ? Pour quoi ?

Que vous soyez un professionnel de l’immobilier ou un particulier qui souhaite proposer un hébergement de vacances, la question des photos d’intérieur va forcément se poser à vous.

Sans parler des hôteliers et autres restaurateurs qui souhaitent promouvoir leur local.

Alors pour ne pas commettre d’impair, voici comment obtenir de belles photos d’intérieur.

Une question de perspective

Lorsque l’on photographie en intérieur, il faut souvent chercher le bon angle. Alors le mieux c’est d’en essayer plusieurs pour trouver le meilleur. Pour rendre compte des volumes, prenez le recul nécessaire.  La photo d’intérieur requiert parfois patience et créativité. Alors testez divers angles pour vos prises de vue.

Pensez à recourir au grand angle pour les pièces si petites qu’aucun recul n’est possible. Certes l’image sera un brin déformée mais elle donnera une idée du volume. Attention à ne pas incliner votre appareil lorsque vous prenez votre photo. Cela risque de déformer les lignes de la pièce photographiée. Et pour une parfaite stabilité, utilisez un trépied. Vous pouvez même recourir au retardateur pour ne rien laisser au hasard.

Mise en scène de vos photos d’intérieur

Si votre but est de mettre en valeur votre intérieur, voici un petit conseil tout simple (et de bon sens). Rangez votre intérieur avant de le photographier. En effet les pièces surchargées renvoient une image moins accueillante et donnent une impression d’espace plus étriqué. Alors on met sa maison en ordre pour obtenir des photos aérées et séduisantes. Faites place nette : désencombrez le plan de travail de votre cuisine, rangez bien les vêtements dans vos placards, placez joliment les coussins du canapé.

Par ailleurs, vous pourrez aussi vous amuser à créer une ambiance particulière en travaillant le décor de vos pièces. Pensez à harmoniser les couleurs du mobilier et des objets de décoration. Humanisez chacun des espaces en intégrant des objets du quotidien à vos photos. Une corbeille de fruits frais dans la cuisine, un ordinateur portable sur la table basse, quelques beaux livres sur une commode. Bref, donnez un souffle de vie à votre intérieur tout en prenant soin de ne pas le surcharger d’objets superflus.

Du matériel photographique de qualité

Pour un rendu pro, il est bien sûr conseillé d’utiliser du matériel photographique de qualité. Le mieux : un appareil compact haut de gamme ou un reflex à objectifs interchangeables. Cela vous garantira un rendu irréprochable et vraiment pro !

 

 

 

5 conseils pour bien prendre vos plats en photo

Vous êtes un cordon bleu exceptionnel ? Un fin gourmet qui aime partager ses coups de cœur ? Voici donc quelques conseils pour réussir vos photos de plats.

Bien s’équiper

Avant de vous lancer dans vos premiers clichés de plats, vérifiez bien votre matériel. Un smartphone ou une tablette suffisent pour ce type de photos, à condition de respecter quelques règles simples. Commencez par nettoyer l’objectif de votre appareil-photo et par vous munir d’un trépied pour une meilleure stabilité.

Plein feu sur la lumière

Parce que pour toute bonne photo, l’éclairage est primordial, vous placerez donc votre plat à proximité d’une source de lumière naturelle, si possible. Sinon, recourez à une petite lampe d’appoint pour éclairer le plat. Mais n’utilisez surtout pas le flash de votre appareil-photo. Pour éviter une lumière trop forte, placez un léger voile de tissu devant votre fenêtre.

Une jolie mise en scène

Pour mettre votre plat en valeur, pensez à utiliser les plus beaux accessoires à votre disposition. Belle vaisselle, jolis couverts, sets de table élégants, serviettes colorées créeront le décor idéal pour votre plat-vedette. Vous pourrez lui joindre quelques-uns des ingrédients qui le composent. Par la mise en scène de ces différents éléments, faites en sorte de donner du volume, du relief à votre composition.

Variez les prises de vue de votre plat

Pour dynamiser les clichés de votre plat, recourrez à divers angles de vue. Prenez votre plat en photo de 3/4, du dessus, d’en bas, en gros plat. Jamais de face car ce type de prise de vue ne permet pas de mettre en valeur le contenu de votre assiette.

N’oubliez surtout pas de soigner votre arrière-plan. Tendez un tissu de couleur ou placez une planche pour masquer tout ce qui pourrait parasiter votre photo. Choisissez des teintes qui feront ressortir votre composition au premier plan.

La dernière touche

Pour améliorer encore vos photos de plat, pensez à les retoucher. Car un léger recadrage peut s’avérer parfois nécessaire. Ou bien il vous faudra retravailler l’intensité des couleurs, leur contraste. Si vous photographiez avec votre smartphone ou tablette, différentes applications sont disponibles. Voilà qui vous permettra de sublimer vos photos de plat et de nous mettre en appétit !

Que photographier par temps de pluie ?

La pluie, ça mouille. Certes, mais au-delà de ce cliché, un temps de pluie c’est aussi l’occasion de prendre des tas de photos originales et esthétiques.

Mais que photographier sous la pluie ?

Qui dit pluie dit nuage

Par temps de pluie, quoi de plus beau qu’un ciel chargé de bons gros nuages. Majestueux et imposants , ils peuvent créer une ambiance très particulière, presque mystérieuse. Alors levez votre nez vers le ciel et shooter les nuages. Par temps d’orage, le spectacle sera encore plus impressionnant. Pour un résultat encore plus marquant, pensez à photographier les cieux en noir et blanc.

N’oubliez pas que les nuages sont vos alliés. En effet ils rendent la lumière plus douce et plus uniforme. Du coup, pas d’ombres disgracieuses comme lorsque l’on prend des photos en plein soleil.

Jouez avec la pluie

Il y  a ceux qui chantent ou dansent sous la pluie et ceux qui la photographient. Voilà comment l’utiliser pour des clichés originaux.

Pour capturez les gouttes de pluie, pensez à utiliser une vitesse d’obturation très rapide. Mais attention choisissez un arrière-plan plutôt sombre et placez-vous de sorte que de la lumière éclaire les goutes de pluie. Sans cela, elles ne ressortiront pas.

Pour vos photos, vous pouvez aussi utiliser les coulures laissées sur les vitres par la pluie. Vous profiterez ainsi de tout un tas d’effets visuels très intéressants, voire poétiques. En faisant la mise au point sur les gouttes coulant sur la vitre, vous obtiendrez presque un tableau abstrait. En réglant votre appareil sur le décor, situé à l’arrière-plan de la vitre, vous créerez une image un peu onirique. Alors à vous de jouer pour créer des images insolites !

Cherchez les plus beaux reflets

Après la pluie, le beau temps mais surtout les flaques d’eau. Et ces dernières sont sources de superbes de clichés, si l’on s’y prend bien.  Promenez-vous le nez rivé au sol pour repérer un bout de paysage urbain ou naturel qui se reflète dans une flaque. Voilà qui pourra donner une toute autre dimension à votre photo.

Observez aussi la belle brillance de l’asphalte ou des pavés après la pluie. Vous en tirerez des images insolites. Sans parler des gouttes qui restent accrochées aux branches, sur les fleurs ou les toiles d’araignée.

Les parapluies sont de sortie

Quand il pleut, vous aurez remarqué que les parapluies envahissent la rue. Voilà alors l’occasion de prendre des photos amusantes de cette foule de parapluies. Mais pour cela, pensez à vous placer un peu en hauteur, en surplomb de cette marée de piétons s’abritant sous leur parapluies.

 

 

 

 

Réussir ses photos d’Halloween

Terrifiante et gourmande, la fête d’Halloween approche à grands pas.

Alors on sort son appareil-photo pour immortaliser les moments les plus effrayants.

Des portraits glaçants

Pour Halloween, tout le monde se déguise et se maquille pour faire peur. On en profite donc pour faire d’effrayantes photos, en mode portraits.N’hésite pas à recourir au gros plan pour bien saisir les nuances des maquillages sophistiqués. Vous pouvez aussi décider de vous focaliser sur le déguisement, dans son entier ou sur un détail vraiment terrifiant. Quand vous photographiez votre sujet, abusez de prises de vue en contre-plongée. Cela lui donnera un aspect encore plus angoissant.

 

Des citrouilles effrayantes

La star d’Halloween, c’est bien sûr la citrouille ! Une fois évidée, on lui sculpte des yeux exorbités et une bouche démesurée.

Mais pour un rendu vraiment terrifiant, pensez à bien les éclairer. N’hésitez pas à mettre plusieurs bougies à l’intérieur. Parce qu’ainsi vous obtiendrez un clair-obscur parfaitement terrifiant. Ensuite placez vos citrouilles dans un décor plutôt sombre. En choisissant bien votre arrière-plan, vous créerez une ambiance inquiétante : des branchages noueux qui se découpent sur la pénombre seront parfaits. Pensez à photographier vos citrouilles  en contre-plongée ou de 3/4 face. Car ainsi vous accentuerez les ombres.

Photographiez au crépuscule

Pour une ambiance encore plus effroyable, il vous est conseillé de prendre vos photos au crépuscule. Les teintes sombres du ciel renforceront l’effet dramatique de vos clichés.

Vous désactiverez bien sûr le flash de votre appareil. Activez les modes portrait ou paysage nocturne afin d’augmenter la sensibilité et le temps d’exposition. Pensez aussi à utiliser un trépied vu que le temps d’ouverture de votre objectif sera plus important. Hors de question de bouger alors stabilisez bien votre appareil-photo. Profitez des dernières lueurs du jour pour prendre quelques clichés de silhouettes en contre-jour. Alternez des photos posées et des photos en mouvement.

La chasse aux bonbons

Quand des enfants se présentent à votre porte pour réclamer des bonbons, n’hésitez pas à les surprendre (pas trop quand même) afin de capter leurs réactions de peur ! Cet effet surprise produira à coup sûr de très belles photos. Évidemment un complice sera nécessaire, ne serait-ce que pour ouvrir la porte pendant que vous vous tenez prêt à déclencher. Soyez vigilants et rapides pour capter l’instant où la lumière de la maison viendra éclairer vos sujets. Pour éviter de bouger, recourez là aussi à un trépied.

Comment prendre des photos de rue ?

Des photos de rue, vraiment ?

Mais oui parce que même en bas de chez vous,  il est possible d’immortaliser des scènes insolites, esthétiques ou humoristiques.

Inutile de partir à l’autre bout du monde. Ouvrez les yeux et parcourez votre quartier, votre ville, de préférence à pied, pour découvrir des scènes de rue incroyables.

La photo de rue, c’est quoi ?

C’est tout simplement une photo prise sur le vif mettant en scène une présence humaine. Attention, si vous photographiez des bâtiments, vous ne faites pas de la photo de rue. Il vous faut une présence humaine dans un espace public.

Les approches du photographe de rue

Alors pour faire de la photo de rue, deux attitudes s’offrent à vous. Vous serez plutôt cueilleur ou plutôt chasseur ?

Le cueilleur va choisir son arrière-plan avant de choisir son sujet. C’est-à-dire qu’il va privilégier le décor. Plusieurs avantages : il peut régler  sa composition au millimètre et pré-régler son appareil-photo. En revanche, il lui faudra se montrer patient pour qu’arrive le moment où une personne finira par entrer dans son champs. Rappelons qu’une présence humaine est indispensable à la photo de rue.

Le chasseur, lui, sera mobile. Toujours en mouvement, il guette le sujet qui ira bien pour son cliché. Il prend ses photos en instantané, sur le vif. Il doit donc se montrer rapide et efficace.

La photo de rue au plus près du sujet

Pour réussir vos photos de rue, il faudra vous approcher au plus près de votre sujet. Car vous capterez ainsi les détails de son visage, de ses vêtements. Du coup, vous risquez de vous faire rejeter par la personne que vous voulez photographier. C’est pour éviter cet inconvénient qu’il vous faudra déclencher très rapidement, avant même que votre sujet ne vous ait repéré. Bien sûr, il ne s’agit pas de voler des images. Alors si vous sentez que la situation de s’y prête pas ou que la personne manifeste son agacement, n’insistez pas et renoncez à votre cliché.

Quelques conseils pour photographier discrètement

Fondez-vous dans le paysage. Restez un long moment au même endroit en prenant des photos de tout et de rien. Ainsi les passants oublieront votre présence et plus personne ne vous remarquera.

Utilisez votre téléphone, plus discret et léger qu’un appareil traditionnel. Évitez de fixer longuement la personne que vous souhaitez photographier.

Si vous débutez en photo de rue, il est conseillé de shooter en noir et blanc. Cela vous évitera de devoir gérer la variable couleur.

Avec tout ça, si vous ne vous devenez pas les Cartier Bresson ou Vivian Maier du XXI siècle, on n’y comprend plus rien !

Photographier les couleurs de l’automne

Photographier l’automne peut paraitre simple tant la nature explose de mille couleurs.

Mais attention, on est parfois déçu par les photos prises en automne. Bizarrement elles ne tiennent pas toujours leur promesse.

Alors voici quelques conseils pour bien photographier le spectacle que nous offre l’automne.

Bien choisir son moment

Pour obtenir de belles photos d’automne, prenez soin de profiter des fameuses Golden Hours pour faire vos clichés. Car c’est en tout début de matinée ou en toute fin d’après-midi que vous disposerez de la meilleure lumière pour photographier les couleurs de l’automne.

En effet les tonalités chaudes de la lumière du soleil à ces heures-là viendront rehausser les couleurs chaudes de la nature en automne.

Photographier par temps couvert

Vraiment par temps couvert ? Et oui car un ciel voilé produira une lumière douce et plus diffuse qui s’accordera parfaitement avec les teintes dorées de l’automne.

Rien de tel pour créer une ambiance romantique et rendre l’impression de fraicheur automnale. Mais attention car ce temps couvert produit une lumière plus froide qui peut entrer en conflit avec les couleurs rouges, jaunes et brunes de l’automne. Alors pour éviter cet écueil, pensez à retravailler la balance des blancs en post-traitement.

Saturer la couleur

C’est sûr, au naturel, les couleurs de l’automne vous en mettent plein les yeux. Alors pour retrouver la puissance de ces teintes sur vos photos, n’hésitez pas à les saturer en post-traitement. En effet, rien de plus simple que d’augmenter leur intensité avant d’enregistrer votre cliché.

Vous pouvez, en outre, équiper l’objectif de votre appareil-photo d’un filtre polarisant. Cet accessoire vous permettra d’éliminer les reflets sur toutes les surfaces. En empêchant la réflexion des couleurs, il permet donc de révéler les vraies couleurs. Grâce à lui, les contrastes seront plus marqués et les couleurs plus soutenues.

Travailler la composition de vos photos

Attention au piège des couleurs automnales ! N’imaginez pas qu’à elles seules elles garantissent une belle photo. Ce n’est pas parce que ces teintes séduisent vos pupilles qu’il faut oublier les règles essentielles de composition d’une bonne photo. Alors ne négligez ni le choix du sujet, ni les contrastes, la lumière, les ombres, la perspective… N’oubliez pas que l’intensité des couleurs automnales ne fait que renforcer la force et la personnalité d’une image. Si à la base votre cliché n’est pas de bonne qualité, les teintes de l’automne n’y pourront rien changer.

Pour bien photographier les couleurs de l’automne, une astuce toute simple : utilisez l’eau. En capturant le reflet des feuillages dorés dans l’eau, vous obtiendrez de très beaux clichés, presque abstraits parfois.

 

 

Un projet pro ou étudiant à présenter ?

Vous planchez depuis des mois, des jours, quelques heures (vraiment ?) sur votre rapport de stage ou votre mémoire de master ? Vous menez depuis des années une vie d’ermite pour donner vie à votre thèse sur la Modélisation numérique pour l’étude des produits minces sous chargements complexes ?

Ou bien vous devez présenter un projet professionnel qui vous tient particulièrement à cœur, décisif pour votre avenir ou celui de votre boite ?

Si c’est le cas, lisez cet article jusqu’au bout.

Un Projet Bien sous tout rapport

Vous n’avez pas compté vos heures pour peaufiner, finaliser votre projet de mémoire ou votre prochaine présentation professionnelle. Tout d’abord, vous avez appliqué les dix règles d’or pour obtenir un plan en béton. Vous avez ensuite rédigé une introduction d’anthologie qui ravira n’importe quel jury. Vous avez utilisé une iconographie de qualité, sans parler des magnifiques infographies qui viennent illustrer votre propos. Du bel ouvrage, en somme.

Alors pourquoi tout gâcher avec une impression classique et banale qui ne mettra pas en valeur votre dur labeur ?

Un projet qui fait bonne impression

Pensez à offrir à votre mémoire ou rapport de stage une impression de qualité car il le mérite à coup sûr. Et pour cela, imprimez-le avec le même soin qu’un livre. Certains modèles vous proposeront une structure et une mise en page idéales pour présenter votre travail sous un angle élégant. Au format de livre ou de livret de présentation, vous obtiendrez un beau rendu alliant esthétique et solidité. Soyez particulièrement attentifs au choix de votre page de couverture. Car c’est elle qui donnera envie au lecteur d’ouvrir votre mémoire ou rapport de stage et de s’y plonger. Dans le cas d’une présentation professionnelle, pensez à bien aérer les pages de votre livret pour une meilleure lisibilité !

Se démarquer pour marquer les esprits

Autre vertu d’un mémoire ou d’un rapport de stage, joliment imprimé au format d’un livre : il se distinguera des centaines d’autres qui s’empilent sur le bureau des profs de jury. Car avant même d’être lu, il attirera l’attention. Il sortira du lot au premier coup d’œil !

Dans le cadre d’une présentation professionnelle, vous ferez certainement votre petit effet si vous distribuez à vos interlocuteurs de jolis livrets de présentation, clairs et bien ficelés. L’aspect esthétique viendra compléter le sérieux et la qualité de votre présentation. En effet, le rendu d’un livret imprimé par un professionnel fera la différence. Voilà qui saura marquer les esprits !